Les Mouvements Fonctionnels

Sur Run Your Life, on parle souvent de mouvements fonctionnels.

Mais que sont les Mouvements Fonctionnels ?

Dans le milieu du sport, les mouvements fonctionnels sont cités partout. Tout le monde en fait. On entend parler d’entraînement fonctionnel, de fitness fonctionnel, d’équipement fonctionnel, de mouvements primitifs et bien d’autres. Mais que sont-ils réellement et comment pouvons nous les inclure dans notre entraînement.

Si on jette un oeil à toutes les ressources qui en parlent sur internet, on se rend compte rapidement que ce sont soit des sites d’équipement ou bien des sites de suppléments alimentaires.

Mais si tout est fonctionnel, rien n’est fonctionnel.

Alors il faut donc définir exactement ce que sont les mouvements fonctionnels, et pour çela l’entreprise CrossFit a su trouver les bons mots pour les décrire et les définir.

La définition des mouvements fonctionnels

Les mouvements fonctionnels sont

  • Essentiels à votre vie
  • Inscrits dans votre ADN
  • Naturels
  • Polyarticulaires
  • Utilisent un schéma de recrutement moteur universel
  • Plus sécuritaires que les mouvements non fonctionnels
personne âgée qui pratique la course à pied

Les Mouvements Fonctionnels sont Essentiels :


On entend par là que ces mouvements sont essentiels à votre vie, sport ou/et métier.
C’est à dire que sans eux, vous ne pourriez pas mener une vie indépendante. Pensez à un parent qui vit éventuellement en maison de retraite.

Pensez à la personne âgée qui ne peut plus monter les escaliers ou  qui luttent pour s’assoir et se relever du canapé.

Cela vous fait penser à des mouvements ?

Ces mouvements sont Inscrits dans notre ADN :

On entend par là que ce sont des mouvements que votre corps sait faire depuis l’enfance. Pensez à un squat et à la position d’un enfant quand il n’a pas encore commencé un mode de vie sédentaire.
Sa position accroupie avec le dos tout droit, le poids dans l’ensemble du pied fait qu’il peut y rester des heures.

Pensez aussi a un oiseau qui vole. On ne lui a pas enseigné à voler. C’était inscrit dans son ADN.
Courir, faire un squat, soulever quelque chose sont des choses qui font partie de nous.

En revanche, la sédentarité peut faire en sorte que l’on nécessite un nouvel enseignement avec les années qui passent.

Si pour vous ces mouvements ne sont plus naturels, alors il faut absolument commencer tout de suite

enfant qui fait un squat

Ces mouvements sont Naturels :

Ce ne sont pas des mouvements artificiels. On ne les a pas créée de toute pièce.

Les sociétés qui tentent de vous vendre de l’équipement en vous faisant croire qu’une corde que l’on secoue est quelque chose de fonctionnel vous mente.
Ce ne sont pas des mouvements naturels.

Maintenant regardez les mouvements de la vie de tous les jours, et posez vous la question de ce qui est réellement un mouvement fonctionnel.

Des Mouvements Polyarticulaires : 

Le corps est fait pour bouger en une unité. Nos articulations sont faites pour travailler sur toutes leurs amplitudes de mouvement (sinon elle ne pourrait pas le faire).

Un mouvement fonctionnel (essentiel à votre vie) regroupera toujours plusieurs articulations et plusieurs mouvements musculaires.
Le travail de ces mouvements sera donc un travail général sur plusieurs articulations.

On dit aussi que ces mouvements ne peuvent pas se décomposer en mouvement indépendant.

Ils ont un Schéma de recrutement moteur universel  :

C’est une phrase bien compliquée mais elle veut simplement dire que l’on peut retrouver des principes communs à travers plusieurs mouvement.

Pensez à un saut, à la course à pied et à un squat.

On peut facilement retrouver l’action de la hanche dans ces trois mouvements essentiels.

L’angle de votre hanche se ferme et s’ouvre pour créer de la puissance, de la vitesse et donc du mouvement.

Plus vous ferez cela de manière efficiente et plus vous pourrez être performant.

L’autre avantage est que travailler votre squat améliorera votre saut et votre course à pied et vice-versa.

Il y a donc une capacité de transfert entre les mouvements qui n’est pas négligeable surtout pour une personne qui veut être complet et faire une bonne préparation physique générale.

Ils sont plus sécuritaires que les mouvements non fonctionnels :

Ce que l’on veut dire par là c’est que votre corps est fait pour faire ces mouvements essentiels.

En revanche il n’est pas fait pour travailler sur une machine guidée qui vous fera travailler dans une amplitude partielle avec des angles articulaires approximatifs.

Les mouvements non fonctionnels et les machines ont des utilités. Elles sont très intéressantes dans un travail spécifique ou dans la réhabilitation d’une blessure ou d’une articulation mais si l’on souhaite développer une condition physique, alors le mouvement fonctionnel est roi.

Leur Avantage Principal

Avec tout cela, quel est l’avantage principal de travailler avec des mouvements fonctionnels. Et bien on dit qu’ils ont une capacité unique à vous faire accomplir des taches.

C’est à dire qu’ils vous permettent de produire de la puissance et de l’intensité.

Et on sait que plus le corps produit de la puissance, plus il aura de résultat. On peut penser au 10 Qualités physiques générales.

Comment identifier les mouvements fonctionnels ?

Pour les trouver, on peut réfléchir à ce que nous faisons régulièrement dans la vie de tous les jours :

-Des flexions ou squat
-Des tirages
-Des poussées

On peut penser à des mouvements qui sont essentiels à notre vie indépendante :

-Se relever du sol après être tombé
-Pouvoir porter une charge sur une certaine distance
-Pouvoir s’assoir et se relever
-Pouvoir aller d’un point A a un point B rapidement

Liste de mouvement prioritaire

On peut donc établir une liste de mouvement fonctionnel prioritaire en suivant ces fonctions et ces éléments prioritaires : 

  • Squat
  • Soulevé de terre ou deadlift
  • Presse
  • Pompe
  • Burpee
  • Course à pied
  • La course ou la marche en portant un objet (sac, charge dans chaque main)

 

En maitrisant déjà ces mouvements et en cherchant à améliorer votre technique, et en augmentant l’intensité (charge ou vitesse) que vous pouvez gérer avec une bonne technique, vous pouvez facilement voir que votre vie sera bien plus facile.

personne âgée qui porte un enfant

Comment élaborer cette liste

Si on souhaite élaborer cette liste, on peut ensuite penser aux angles de travail.

Par exemple, un tirage comme dans le cas du soulevé de terre ou deadlift ne s’effectue pas uniquement du sol aux hanches.
On peut également avoir le besoin de tirer quelque chose horizontalement. C’est peut-être uniquement le poids de son corps que l’on veut tirer ce qui nous mène à penser à la traction ou pull-up.

On pourrait donc facilement rajouter la traction à cette liste.
On voit aussi à quel point il peut y avoir de la transférabilité entre travailler sa traction et travailler son soulevé de terre.
La fonction du mouvement, le tirage, reste la même mais l’angle change.

On peut penser à la presse qui est une poussée verticale des épaules à haut dessus de la tête.

Mais si on souhaite pousser quelque chose horizontalement, on pense tout de suite à la pompe ou au développé couché.

Mouvement qui fait également partie du burpee.

A travers notre liste basique de mouvement, on peut élaborer et amener de la variance à notre entraînement.

Nos mouvements vont donc être complémentaires et avoir de la transférabilité les uns vers les autres.

L’importance de varier son entraînement

L’idée est ensuite d’intégrer ces mouvements et leurs fonctions dans vos entraînements et activité physique et de les faire varier pour y être exposé régulièrement et devenir plus efficace et efficient.

Si vous souhaitez être guidé sur ces mouvements et sur une reprise en main de votre style de vie, n’attendez plus et contactez nous dès maintenant. On se fera un plaisir de faire un bilan pour savoir comment vous orienter.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter